La visite des vieux tracteurs en images

L’association « Tracto rétro percheron » qui regroupe des passionnés de vieux engins agricoles avait programmé son passage par Sainte-Céronne dimanche 25 août, à l’occasion de sa balade annuelle. Une soixantaine de vieux tracteurs ont rendu se sont donc installés en milieu d’après-midi dans le parc de la mairie. Pour les remercier, les bénévoles du comité des fêtes leur ont offert des rafraichissements bienvenus en raison de la forte chaleur.

Nous remercions Olivier Gautier pour ses photographies.

Une journée à Provins

Cette année, la sortie organisée par les comités des fêtes de Ste-Céronne et de St-Hilaire avait pour cadre Provins, la cité médiévale classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Sur place, nous avions quatre visites à effectuer, un spectacle auquel assister et, bien entendu, la possibilité de se promener librement dans la cité médiévale.

Première visite possible, celle de la Grange aux dîmes, maison en pierre typique de l’architecture de Provins des XIIe et XIIIe siècles, qui abrite toute une mise en scène représentant les marchands et les métiers du Moyen Âge et racontant les Foires de Champagne qui se déroulaient à Provins.

Autre lieu, les célèbres souterrains de Provins. Il est très probable que ces souterrains furent d’abord exploités comme carrière pour extraire la “terre à foulon“. Au Moyen Âge, la spécialité de Provins était le drap de laine, de très haute qualité et dont la renommée dépassait les frontières. On utilisait donc cette terre très particulière, pour l’opération du foulage des draps (nettoyage et dégraissage de la laine).  Ensuite, ces cavités ont été exploitées comme refuges, entrepôts durant les Foires de Champagne ou encore lieux de réunions cultuelles, et assurément par des francs-maçons que de nombreuses anciennes écritures sur les parois attestent.

Le monument le plus emblématique de la cité médiévale de Provins est assurément  la Tour César avec son donjon du XIIe siècle, impressionnant tant par sa taille que par sa forme.  La Grosse Tour servit de tour de guet, mais aussi de refuge et de prison. Elle abrite aujourd’hui les cloches de la collégiale Saint-Quiriace et offre une vue splendide sur le tout Provins et sa campagne environnante.

Enfin, nous pument visiter le Musée de Provins et du Provinois exposant des collections uniques de l’Antiquité au XIXe siècle qui est installé dans l’un des plus anciens édifices civils de Provins, appelé “Maison Romane”.

A 15h45 était donnée une représentation de La Légende des Chevaliers, spectacle qui propose une immersion médiévale au temps où Provins abritait de preux chevaliers et des princesses téméraires !  Le spectacle mêle jongleries, prouesses équestres, acrobaties, cascades, combats et joutes avec un zest d’humour.

Provins, outre sa roseraie, ses jardins et ses canaux et surtout célèbre pour ses remparts, sur lesquels nombre d’entre nous sommes allés nous promenés à la fin de cette journée ensoleillée. Édifiés entre les XIe et XIIIe siècles, les remparts mesurent 25m de hauteur. Ils s’étendaient sur 5 km de long. Il en reste 1,2 km.

Le soir, tous les participants à ce voyage se sont retrouvés pour dîner dans un restaurant au cadre somptueux situé dans le vieille ville, avant de reprendre la route du Perche après une jolie journée passée tous ensemble.

Pour plus de photos, vous pouvez aller voir le reportage en images sur le site web de St-Hilaire.

Album:

Comice des “Portes du Perche” le dimanche 8 juillet

Dimanche 8 juillet, à Saint-Aubin-de-Courteraie, aura lieu le Comice des Portes du Perche qui associe sept communes, dont Sainte-Céronne-lès-Mortagne.

A l’affiche (voir ci-dessous) : vieux tracteurs, produits du terroir, four à pain, exposition de matériel, battage à l’ancienne, animations enfants et repas champêtre le midi.

L’entrée et gratuite. Renseignements et réservations au 06 87 32 43 09

Une journée au Futuroscope

Le 7 avril dernier, les comités des fêtes de Sainte-Céronne et de Saint-Hilaire organisaient une journée au Futuroscope. Retour en mots et en images sur cette journée.

Le rendez-vous était fixé à 5h00 du matin, place du Lavoir à Sainte-Céronne. C’est donc à cette heure matinale que le car vint prendre les quelques dizaines d’inscrits.

A 7h30, le chauffeur du car, dont la conduite souple fut appréciée des voyageurs, fit un arrêt à Joué-les-Tours pour le petit déjeuner : croisssants, pains au chocolat, boissons chaudes.

A 8h30, le car repartit pour arriver une heure plus tard au Futuroscope.

Les conditions furent idéales pour profiter des attractions, temps d’attente modéré en début de saison et temps couvert idéal pour éviter de suffoquer dans les files d’attentes.

Le midi, chacun ayant amené son pique-nique se sustenta entre deux attractions. Le soir en revanche, à “La Table d’Arthur” se fut boissons et buffet à volonté : soupes, crudités, viandes, poissons, légumes croquants et farandomes de desserts. Ce fut vraiment très bon, selon les convives.

Après diner, il fut possible de profiter des attractions encore ouvertes avant le spectacle nocturne qui débuta à 22h00.

Ensuite, fourbus mais comblés, Hilairiens et Céronnais prirent la route du retour vers 23h00 pour arriver à Sainte-Céronne à 2h15 du matin. Petite déconvenue : le car ne put déposer ses voyageurs place du Lavoir, un habitant du bourg ayant stationné son automobile sur l’emplacement convoité par le chauffeur de car.

L’automobiliste en question, confus, profite de l’occasion pour remercier les voyageurs qui, respectueux du sommeil des habitants du bourg, quittèrent la place du Lavoir avec leurs véhicules sans le réveiller.

Photos de Thomas Boury et Marc Simoën

Fabrice Fourré.

Internet en accès libre et gratuit à Mortagne

EPN

Comme l’expliquait le journal Le Perche du 4 octobre 2017 (voir article ci-dessous) : “intégré (depuis 2016) dans les locaux du télécentre, l’Espace public numérique (EPN) de Mortagne-au-Perche (Orne) propose huit postes informatiques en accès libre, du mardi au vendredi. Gratuit et ouvert à tous, l’endroit est géré par une médiatrice numérique, disponible pour répondre aux questions, conseiller.”

Pour en savoir plus, vous pouvez lire ci-dessous la nouvelle plaquette de présentation de l’EPN ou consulter leur blog.

Documents:

Rando, fromages et bonne humeur autour de Moutiers

Cette année, la randonnée annuelle organisée par le comité des fêtes, s’est déroulée le 3 septembre autour de Moutiers, sans doute l’un des plus beaux villages du Perche. Les marcheurs se retrouvèrent dimanche matin à 9 h sur la place du lavoir de Sainte-Céronne pour se rendre en covoiturage à Moutiers-au-Perche. La promenade partit de la remarquable Église Notre-Dame du Mont-Harrou, laquelle est ornée de gargouilles aux dimensions étonnantes.

Puis, la grosse vingtaine de randonneurs, enfants, ados et adultes mêlés, descendirent les rues pentues et fleuries du village pour atteindre la campagne environnante, généreusement pourvue en bois et forêts.

Après environ une paire d’heures de marche, la petite troupe fit halte pour une pause gastronomique au lieu-dit la (Grande) Sibotière, toujours à Moutiers-au-Perche. Là, Marie-Laure et Thierry Rieutort, de la Ferme Sainte-Anne (vente des produits fermiers sur les marchés), avaient organisé une dégustation de fromages ( Comté, Morbier, Gouda tomates, Abbaye de Belloc, Brillat-Savarin, Soumaintrain et Salers ) au grand plaisir de la trentaine de gourmets présents.


Les fromages de la Ferme Sainte-Anne

Le comité des fêtes offrit l’apéritif et Raymonde Lizot, maire de Sainte-Céronne, n’ayant pu être présente, avait néanmoins eu la gentillesse de faire porter pour le dessert brioches et bouteilles de coteaux-du-layon. Et comme chaque famille participante avait pris soin d’apporter des vivres pour pique-niquer, souvent en quantité généreuse, les convives repartirent pour la marche de l’après-midi avec ” la peau du ventre bien tendue “.

Nicolas Milet coupant le pain qu’il a préparé pour accompagner la dégustation de fromages

La deuxième partie de la randonnée, plus courte, mais toujours aussi agréable, permit de rentrer sur Moutiers par les hauteurs, en passant par ” Culoiseau “.

Lieu-dit “Culoiseau”

Avant de se quitter, la joyeuse compagnie se vit offrir des rafraichissements par le comité des fêtes. Puis chacun se dispersa pour rentrer dans ses foyers, juste avant l’averse.

Les participants garderont certainement longtemps le souvenir de cette journée conviviale autour d’une randonnée enchanteresse, et de la gratitude envers les organisateurs, en particulier Nicolas Milet, qui, avec Dominique, a beaucoup œuvré pour la réussite de cette journée. Nicolas qui, sans doute satisfait du résultat, comme nous tous, avait déjà en tête dimanche une idée de parcours pour l’édition 2018 de la randonnée, non plus sur le thème de “rando et gastronomie” mais de “marche et littérature”. A suivre …

Nos remerciements pour leurs photographies à Marie & Thomas et Dominique & Nicolas.

Fabrice Fourré.

Les cyclos sont parmi nous

Pour la 79e semaine fédérale internationale du cyclotourisme qui s’achèvera dimanche 6 août, le Perche accueille près de 10 000 cyclotouristes et leur famille.

Sainte-Céronne-lès-Mortagne est sur le parcours des”cyclos” le jeudi 3 et le samedi 5 août. Mais certains y ont élu domicile pour la semaine. Ainsi, la commune de Sainte-Céronne accueille treize camping cars venus de différentes régions françaises (Saumur, Nantes, La Vienne …) dans le parc de la mairie tandis qu’une quinzaine de familles, dont plusieurs venant de l’étranger (du Royaume-Uni et d’Espagne) sont logées “chez l’habitant”.

 Les cyclotouristes installés dans le parc de mairie, à la fois des sportifs chevronnés et des bons vivants très sympathiques ont unanimement vanté l’accueil chaleureux des Céronnais, la bonne organisation, la décoration de la commune et la qualité du site, beaucoup plus calme que les grandes concentrations en périphérie de Mortagne.

Les cyclotouristes et leurs hébergeurs céronnais étaient invités mardi 1er août à une visite de l’Eglise commentée par Françoise Chantepie.

En l’honneur de nos hôtes, les précieuses reliques de sainte Céronne furent exposées.

Les cyclos et les familles céronnaises qui les hébergent ont partagé le verre de l’amitié, jeudi soir dans le parc de la mairie. Une centaine de personnes réunies dans une ambiance conviviale ont ainsi pu déguster cidre, kir au cidre et pétillant de pommes.


Le dernier camping car a quitté Sainte-Céronne le lundi matin. Dans le parc de la mairie on pouvait lire un message touchant qui reflétait bien le plaisir qu’eurent Percherons et cyclotouristes à partager ensemble cette semaine mémorable.